Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/11/2008

Guide pratique de l'éjaculation précoce: on recherche des volontaires

precoce.jpg

Des volontaires sont recherchés pour tester l'efficacité clinique d'une bibliothérapie de l'éjaculation précoce (EP) mise au point par des chercheurs de l'Université de Liège. L'urologue Robert Andrianne, le psychologue Philippe Kempeneers et la sexologue Isabelle Georis ont mis au point, avec le soutien de l'Université et de la Province de Liège, un "Guide pratique de l'éjaculation précoce", recueil d'informations et de conseils pratiques à destination des gens souffrant de ce mal. Ils cherchent désormais un échantillon de 400 patients pour évaluer l'efficacité des méthodes prônées par le Guide.

Il s'agit d'avoir 18 ans, de souffrir d'EP d'une façon régulière et de disposer d'une adresse de courrier électronique. On peut alors s'inscrire par téléphone (0493/74.89.56 ) ou sur le site internet http://www.bibliothep.be/. Les participants à l'expérience devront simplement répondre à un questionnaire, recevront le guide pratique et devront ensuite, après 6 et 12 mois, évaluer les changements dans leur vie sexuelle. Il n'y a ni visite médicale ni contact direct avec les chercheurs.
30% des hommes en souffrent
"L'éjaculation précoce est difficile à définir", souligne Robert Andrianne. "Il s'agit d'une éjaculation qui intervient plus vite que la personne ne le souhaite et qui s'accompagne d'un contrôle difficile de l'éjaculation, d'une insatisfaction sexuelle et d'une souffrance psychologique. Telle que décrite, elle toucherait près de 30% des hommes."
Due à des causes multiples (biologiques, comportementales, émotionnelles ou même culturelles), l'EP peut entraîner une baisse de l'estime de soi, de l'anxiété pouvant conduire à la dépression, des tensions conjugales ou même l'évitement des rapports sexuels. Des traitements pharmacologiques existent, comme des anesthésiques locaux ou des médicaments anti-dépresseurs dérivés du Prozac dont on constate que parmi leurs effets secondaires se manifeste un retard de l'éjaculation.
"Mais nous constatons que très peu d'hommes souffrant d'EP consultent un spécialiste à ce sujet", souligne Philippe Kempeneers. "Par manque d'information, gêne, ou à cause du coût des traitements. La bibliothérapie, soit la diffusion par écrit d'informations et de consignes théoriques à mettre en pratique peut régler ces problèmes. Elle a donné des résultats encourageants dans d'autres problématiques psycho-médicales".
Si les tests d'évaluation de la brochure sont concluants, celle-ci pourrait donc être diffusée à large échelle. (Belga)
Enfin, si vous voulez en parler, vous pouvez aussi vous adresser au centre de planning familial ou à votre médecin généraliste ou encore à un sexologue. (source: http://vosquestionsante.blogs.dhnet.be/ )

 

11:49 Publié dans sexe | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : santé, sexuelle

Les commentaires sont fermés.