Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

02/12/2008

Les fesses des Suisses

ass.jpg

Si nous souhaitons tous que notre partenaire ait un fessier aguichant, nous sommes peu nombreux à être fiers du nôtre. C’est ce que révèle un sondage réalisé par la marque de papier-toilettes Hakle, sur un échantillon de 1.000 personnes en Suisse romande et alémanique.

Un Suisse sur quatre n’est ainsi pas satisfait de son derrière, et pourtant moins de 50% font des exercices ciblés pour l’entretenir. Quelque 62% des hommes s’y consa­crent, contre seulement 49% des femmes. Les hommes sont aussi plus indulgents avec leurs fesses: ils sont un quart à les trouver irrésistibles. Ce taux chute à 6% chez le sexe opposé. En ce qui concerne leur partenaire, les Suisses sont aussi exigeants: la majorité des sondés souhaitent que le postérieur de leur compagne ou compagnon ne soit pas trop volumineux.

Autres révélations: 7% des hommes remarquent en premier le derrière de leur interlocuteur, ce taux n’est que de 3% chez les femmes. Et un Suisse sur 100 avoue ne jamais porter de sous-vêtements. Quant à la façon dont nous appelons nos fesses, les Alémaniques préfèrent le «popotin», quand les Romands parlent plus facilement de «cul». Le mot «postérieur» a quant à lui la faveur des femmes et des personnes âgées de plus de 55 ans.

Les commentaires sont fermés.