Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/12/2008

Comment (r)éveiller l’envie dans Lola

lola.jpg

Ce dimanche, la DH offre un vrai supplément féminin, Lola, avec la DH du Dimanche. Ce supplément contient une page sur la sexualité. Voici une "mise en bouche" de cette page dont le thème est "à la recherche du désir perdu."

On a beau aimer Chouchou très fort, le trouver craquant, séduisant, attirant, grand et tout plein d’autres adjectifs terminant en an… c’est pas pour autant qu’on a envie de lui tous les soirs. Lui, il est plutôt chaud (non, on ne vous infligera pas le très élégant "comme une baraque à frite"). Nous, on a très envie d’avoir… chaud et de rester peinard sous la couette avec notre pyjama bisounours (oui, oui, celui en poils de mouton retournés cité plus tôt…) à avaler une glace au double chocolat (non c’est pas pour combler le manque, vu que chouchou est là…).


Mais voilà comment faire plaisir à son homme sans se forcer… ? Comment gérer le décalage entre nos hormones et les leurs….? Comment ne pas passer du stade "j’ai envie de toi", à celui de "l’hôtel du cul tourné"… Voici avec l’aide d’Isabelle Georis, sexologue à Liège, quelques conseils pour ne pas ruiner votre vie de couple. Non, on ne vous dressera pas une liste exhaustive des excuses débiles à sortir à Chouchou pour rapidement faire descendre la température. Quoique...

Isabelle Georis insiste, pour réveiller le désir, il faut planter un décor, une situation. Effectuez une sortie ensemble, suscitez un rapprochement, organisez un dîner aux chandelles... le désir se travaille, se suscite. Pour désirer l’autre, il faut faire en sorte de lui être réceptif. Envoyez des stimuli sexuels. Décodez-les siens.

L'harmonie sexuelle va de pair avec l'harmonie de couple. Une bonne entente au quotidien est importante.

Des attentions l’un envers l’autre sont des ingrédients nécessaires à l’apparition du désir. Essayez de sortir au maximum de la routine, de redécouvrir l’autre, de le surprendre permet aussi d’attiser l’envie.

De la même manière, le manque créé par une absence de rapports amoureux peut développer l’imaginaire et déclencher un besoin. Témoignage : « Quand mon mari est sans arrêt derrière moi pour faire l’amour, ça me bloque, je n’ai même plus envie. C’est comme si on me donne repas alors que je sors de table. Par contre, s’il ne me sollicite pas pendant quelques jours, je sens le désir monter en moi, j’ai faim de lui ». - L’attrait de l’interdit, la peur d’être « pris sur le fait » peut parfois relever d’un cran la tension sexuelle. (Source: LIlia Guetat)

02:43 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.