Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/02/2009

Une personne sur trois utilise la messagerie instantanée pour dire « je t’aime »

Le 21ème siècle voit l’amour se produire dans le monde digital avec 46 % de séducteurs timides et de Casanova ‘New Age’ rien que pour la Belgique qui préfèrent dévoiler leur amour derrière leur écran et par messagerie instantanée, plutôt que par la parole. L’enquête menée par Microsoft Windows Live Group, sur plus de 16 marchés de la région Europe Moyen-Orient, a exploré les expériences et comportements de plus de 78.000 personnes et a mis en lumière quelques une des techniques de drague online du 21ème siècle.


 

 

 

 

Internet, qui révèle son rôle croissant dans les réseaux sociaux et comme outil de communication, est aujourd’hui devenu le deuxième moyen le plus important de rencontrer de nouvelles personnes, selon l’enquête. 13 % des Belges s’accordent pour dire que c’est une manière agréable de rencontrer un(e) amoureux(se) potentiel(le). Internet arrive en deuxième position en Belgique, après la rencontre via des amis (58 %), qui reste le moyen de rencontre favori d’un point de vue universel.

 

La romance en ligne croît rapidement en popularité. La Turquie, la Suède, et l’Afrique du Sud comptent le plus grand nombre d’amoureux online, avec plus de quatre personnes sur dix (40 %) qui ont trouvé l’amour sur internet, contre seulement 24 % en Belgique.

D’une manière générale, 67 millions de personnes (33 %) dans la région EMEA ont trouvé l’amour en ligne, cinq millions de relations ont abouti à un mariage, tandis que 19 millions ont débouché sur une relation long terme.

 

 

d’Européens qui ne peuvent se permettre de fêter la Saint-Valentin cette année. De plus, une personne sur dix sera forcée de réduire son budget consacré à la fête des amoureux, en raison de la crise économique que nous traversons. Chez nous, 62 % des Belges qui ont répondu à l’enquête fêteront quand-même la Saint-Valentin de la même manière que d’habitude.

De plus, les dépenses prévues pour la Saint-Valentin vont diminuer de 10 %, comparé à 2008 – une diminution qui passe d’un budget de 75 € par personne, à 68 €. Les latin lovers de l’Espagne sont ceux qui diminueront le plus  leur budget, puisqu’ils prévoient réduire celui-ci de 45 %. L’Espagne est suivie par l’Israël (-22 %) et l’Italie (-18 %)6. Le Danemark reste le vainqueur dans les dépenses durant cette journée avec une moyenne de 109 € destinés aux attentions romantiques. La Belgique suit de près les Danois, puisqu’une dépense moyenne de 98 € par personne est prévue cette année. Les Sud-Africains, eux, ne dépenseront en moyenne que 9 €.

Mais tout n’est pas que tristesse et déclin, car nous avons la preuve que Roméo existe toujours. En moyenne, les hommes dépensent 33 % de plus que les femmes lors de la Saint-Valentin en Europe (89 € contre 60 €) 7. Il ressort de l’enquête que cette tendance se confirme en Belgique (117 € contre 88 €).

« Love Creatures »

 

Vous n’avez pas encore vos « love Creatures » ? A l’occasion de la Saint-Valentin, Windows Live a décidé de faire plaisir aux amoureux en leur offrant un pack d’émoticons aux formes et couleurs de l’amour, accompagnés d’une touche d’humour. A télécharger gratuitement sur http://love.emoticons.msn.com/fr-be, histoire de rajouter encore un peu de plus de créativité dans tous vos mots d’amour.

Plus d’un tiers (37 %) des cyber-couples ont connu une relation court terme, mais ont transformé celle-ci en une belle amitié ; seulement 2 % des relations débutant sur internet ont fini par un divorce.

Une révolution de l’amour Cyberspace

Plus de la moitié des Européens (55 %) et 36  % des Belges ont déjà utilisé Windows Live Messenger, la messagerie instantanée, afin de flirter avec quelqu’un. Flirter par ce biais s’avère particulièrement prolifique dans le nord de l’Europe avec des pays comme la Norvège (84 %), la Hollande (82 %) et la Suède (71 %). Pendant que l’Arabie (35 %), l’Espagne (39 %), l’Italie (42 %) et la Belgique (36 %) forment les moins bons flirteurs virtuels.

 

43 % des participants belges ont mentionné qu’ils préféraient courtiser derrière leur clavier car c’est moins intimidant qu’en face-à-face, alors que 24 % de ceux-ci trouvent que la messagerie instantanée offre le temps d’être plus créatif.

 

La majorité des personnes en Europe (66 %) admettent qu’il est plus facile de flirter via messagerie instantanée plutôt qu’en face-à-face, mais les Sud-Africains restent quant à eux assez timides, puisqu’ils préfèrent de loin cette méthode de flirt (78 %). Ils sont suivis de près par l’Arabie (77 %), la Turquie (76 %) et l’Irlande (72 %). Dire « je t’aime » pour la première fois n’est pas facile. Ce n’est donc pas une surprise d’apprendre qu’une personne sur trois a officiellement déclaré sa flamme à l’être aimé via la messagerie instantanée plutôt que les yeux dans les yeux. Cupidon est le roi pour dire « je t’aime » dans le cyberspace en Hollande (61 %), au Danemark (42 %), au Portugal (41 %) et en Espagne (40 %).

L’amour en récession

Avec la Saint-Valentin, vient traditionnellement l’occasion de dépenser ses sous. Cependant, les consommateurs se serrent la ceinture et la fête des amoureux risque également d’en pâtir cette année. Bien que 82 % des personnes prétendent qu’elles ne se disputeront pas pour de l’argent, une personne sur dix a pourtant mis un terme à sa relation ou a son mariage à cause de conflits financiers. Tristement, la flèche de Cupidon va manquer 13 millions

18:49 Publié dans sexe | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.