Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

11/02/2009

Un gel vaginal à l'étude

Un gel vaginal s'est révélé prometteur contre l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) responsable du sida, selon les résultats d'un essai clinique étendu conduit en Afrique et aux Etats-Unis publiés lundi

Ce microbicide appelé PRO 2000 du laboratoire américain Indevus Pharmaceuticals à Lexington (Massachusetts, nord-est) s'est révélé sans danger et efficace pour environ 30% des participantes, précisent les auteurs de cette étude présentée à la conférence annuelle sur les rétrovirus (CROI) qui se tient cette semaine à Montréal. Ce taux est quasiment à la limite des 33% considérés comme statistiquement significatifs.


Il s'agit de la première étude clinique menée sur des humains laissant penser qu'un gel ou une crème microbicide appliquée localement dans le vagin ou le rectum pourrait empêcher la transmission du VIH ou d'autres infections transmises sexuellement.

"Bien que davantage de données soient nécessaires pour déterminer clairement si PRO 2000 protège les femmes contre l'infection par le VIH, les résultats de cette étude sont encourageants", a déclaré le Dr Anthony Fauci, directeur de l'Institut des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) des Instituts nationaux américains de la santé (NIH) qui ont financé une partie de cet essai clinique.

Cet essai clinique de phase 2, qui portait sur plus de 3.000 femmes est la première étude étendue des NIH testant un microbicide vaginal contre le VIH. Ces résultats doivent évidemment être pris avec toute la prudence requise.

Les commentaires sont fermés.