Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

01/03/2009

Certains hommes souffrent aussi d’anéjaculation

Il y a certains problèmes sexuels masculins qui peuvent apparaître comme un avantage pour les femmes. L’anéjaculation en fait partie. Absence d’expulsion du sperme chez un homme qui a une excitation sexuelle, ce fait permet à ce dernier de faire l’amour toute la nuit (s’il en a la force) et à la femme d’étancher sa soif de rapports sexuels sans craindre l’éjaculation. Mais ce n’est pas si simple car l’anéjaculation est une anomalie, souvent mal vécu par les couples, et qui devient un drame quand le désir d’enfant se fait jour.
Quelques explications sur ce qui se cache derrière ce mal peu connu.(sources:restonsenforme.com, Anna Mermaz)


 

L’anéjaculation est l’impossibilité pour un homme d’éjaculer c’est-à-dire d’émettre le sperme vers l’extérieur malgré une érection satisfaisante et l’existence de désir sexuel. Elle s’accompagne souvent d’une anorgasmie (absence d’orgasme).
Cette anéjaculation peut être totale, c’est-à-dire ne jamais subvenir, que ce soit par la masturbation ou lors d’un acte sexuel, ou partielle, quand elle ne survient que lors d’un rapport sexuel (et l’éjaculation se produit normalement par masturbation).
Mais cela se complique lorsque l’on sait que certains hommes peuvent avoir une éjaculation avec certaines partenaires, mais pas avec d’autres, ne pas éjaculer avec une personne dont ils sont amoureux ou encore éjaculer uniquement la nuit, pendant leur sommeil.
Enfin d’autres ne connaissent jamais d’éjaculation.

 

Les origines de cette anomalie peuvent être organiques (chirurgie de la prostate, malformations des voies urinaires, prise de certains médicaments comme les neuroleptiques ou toxicomanie) mais sont le plus souvent psychologiques.
Chez les plus jeunes elles peuvent être la conséquence de troubles psychiatriques. D’une façon générale les causes psychologiques sont le plus souvent liées à un problème qui remonte à l’enfance ou à un problème relationnel avec la partenaire.

Si vous éjaculez la nuit ou selon la partenaire ne cherchez plus : la cause est psychologique.

Généralement l’homme vit mal une anéjaculation qui est souvent accompagnée d’une absence d’orgasme. Au fur et à mesure, il finit donc par se désintéresser du sexe.
Cependant s’il a des orgasmes, l’anéjaculation ne sera pas forcément perçue comme anormale par le couple (finalement s’empêcher d’éjaculer permet à un homme de laisser la femme obtenir son assouvissement sexuel, acte appréciable).
Mais une femme qui ne voit pas son compagnon éjaculer se demande si elle est capable de faire jouir son partenaire. Ce questionnement est généralement culpabilisant pour elle : est-ce le manque d’attirance qui est responsable de cette absence d’éjaculation ?

Lorsque la cause est organique, il existe des traitements qui consistent à recueillir le sperme par la technique du vibromassage (emploi d’un vibromasseur professionnel, comme ceux qui sont utilisés par les kinésithérapeutes pour les massages cutanéo-musculaires, qui stimule le pénis déclenchant une éjaculation réflexe possible même sur verge molle) ou par celle de l’électrostimulation (stimulation électrique des muscles du petit-bassin, responsables de l’éjaculation, au moyen d’une sonde).
Une thérapie comportementale est cependant conseillée en complément pour aider l’homme, même guéri, à retrouver une attitude comportementale pouvant faciliter son éjaculation.
Le traitement psychologique, lui, est efficace lorsqu’il est constitué d’un mélange de psychothérapie et de thérapie comportementale. (sources:restonsenforme.com, Anna Mermaz)

Les commentaires sont fermés.