Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/03/2009

Troubles érectiles: une campagne de sensibilisation

Une campagne de sensibilisation sur les troubles érectiles est lancée en radio, en presse magazine, sur Internet et chez les médecins généralistes comme chez les spécialistes en urologie. Son objectif : vaincre les tabous et encourager le dialogue au sein du couple et avec le thérapeute afin de comprendre et trouver une solution à ce problème grave et parfois destructeur pour le couple.

Bien que nous soyons dans un siècle de communication avec des outils comme Internet qui facilitent l’accès direct à l’information, la communication et la compréhension mutuelle au sein du couple reste parfois difficile. Avec le médecin aussi, la communication peut s’avérer parfois ardue.


Surtout si le patient ne perçoit pas l’importance d’entreprendre un traitement. Aujourd’hui, au sein du couple, la tendance est souvent à la primauté de l’individu, ce qui peut rendre le dialogue difficile lors de problèmes qui touchent le couple. Les troubles érectiles - contrairement à ce que l’on pourrait penser - ne touchent pas que l’homme dans sa virilité et sa confiance, ils peuvent aussi avoir un effet profondément destructeur sur sa partenaire, sur la relation et sur l’intimité du couple. Partager une vie sexuelle épanouie contribue en effet au maintien de relations harmonieuses entre les partenaires. Or, malgré une certaine évolution des mentalités et la multiplication des campagnes d’information et de sensibilisation sur le sujet, les troubles érectiles restent encore un sujet tabou  tant au sein du couple qu’entre le patient et le médecin. Bien que ce problème, touche  un homme sur trois entre 40 et 70 ans , le patient affecté se sent souvent seul et ne trouve pas le courage d’en parler ni à sa partenaire ni à son thérapeute. De son côté, la femme, ne comprenant pas ce qui perturbe sa relation de couple, est dans l’impossibilité de soutenir son partenaire.

La dysfonction érectile est bien un problème de couple qui doit amener les deux partenaires à dialoguer et à chercher ensemble un traitement pour pouvoir reconstruire, au plus vite, une relation intime satisfaisante pour chacun. Pour ce faire, la campagne combine différents outils de communication, visuels, affiches, brochures d’information, spots radio et un site internet original : www.harmonieducouple.be  qui propose, outre de l’information sur les problèmes érectiles, deux questionnaires pour l’homme et sa partenaire leur permettant d’évaluer leur situation et leur offrant des commentaires encourageant le dialogue et la prise en charge du problème. Les  médecins  sont évidemment aussi des interlocuteurs de choix dans cette campagne . Un poster à afficher dans leur salle d’attente et  des brochures d’information  à remettre à leurs patients et leurs partenaires ont été créés pour favoriser le dialogue. La mention «  Ici on en parle  » indique qu’il est prêt à aborder le sujet en toute discrétion pour trouver une solution efficace.

Quelles sont les causes de la dysfonction érectile ?

 

La dysfonction érectile peut être le résultat d’une large palette de causes pouvant engendrer l’incapacité de l’homme à obtenir ou à maintenir une érection.

Les causes physiques :

Elles sont fréquentes chez les hommes de plus de 50 ans et regroupent certaines maladies vasculaires (diabète, hypertension, etc.), certaines maladies nerveuses, des problèmes hormonaux, certaines opérations, des problèmes médicaux chroniques et les effets secondaires de certains médicaments.

• Les maladies vasculaires représentent la cause physique la plus fréquente : athérosclérose (calcification des artères), hypertension (tension artérielle trop élevée), taux de cholestérol élevé et certaines maladies cardiaques qui peuvent réduire l’afflux de sang dans le pénis. Un style de vie inadéquat (tabagisme, consommation excessive d’alcool, vie sédentaire) peut également être à l’origine d’une maladie vasculaire et conduire à une dysfonction érectile.

• Le diabète, maladie chronique peut endommager les nerfs et les vaisseaux sanguins qui irriguent le pénis en raison des taux élevés de sucre dans le sang qui peuvent affecter directement les cylindres du pénis (2 hommes sur 3 atteints de diabète peuvent à la longue développer une dysfonction érectile).

• Les maladies du système nerveux comme la sclérose en plaques ou certains traumatismes de la moelle épinière qui peuvent provoquer des problèmes sexuels.

• Les problèmes hormonaux comme des niveaux extrêmement faibles de testostérone qui peuvent provoquer des problèmes sexuels. Ils sont cependant rarement la cause principale.

 

Les causes psycho-sociales :

Dans la plupart des cas, même si la dysfonction érectile trouve son origine dans une cause purement physique, elle imprime immanquablement un impact sur le bien-être psychologique de l’homme, de la femme, et a fortiori du couple.

Commentaires

J'ai 65 ans, et je fais de l'hyper tension soignée avec " Nobitel 5mg/ Jour)depuis près de 10 ans.
Voilà maintenant que je n'arrive plus à obtenir une érection, aucune envie bien que la tête le demande, le physique ne réagit aucunement même pendant les préliminares, ce qui est très frustant, tant pour soi que pour la partnaire.
Le médecin traitant confirme qu les composants du " Nobiten" sont responsables de ce manque d'appétit, et qu'il n'y a rien à,y faire.
J'ai bien essayé , Viagra, Cerelis et autres, sans aucun succès, ni même un léger plus, non, rien auun effet de ces pilules.
Je lance un appel aux spacialistes , à ceux qui sont dans le même cas, à ceux qui ont vécu cette situation et qui ont développé une solution; je les en remercie par avance.

Écrit par : e puppin | 23/03/2009

J'ai 57 ans et je souffre terriblement de ce problème. Je crois que mon cas est psychologique ou psychique, car sur le plan santé,je n'ai pas de problème. Je ne fume pas et je ne bois pas à l'excès. Je vous écris pous que vous me donniez des solutions. Chez qui je dois me rendre pour commencer mon traitement. Je vous en prie aidez moi car cela commence très sérieusement à affecter ma vie de couple.
Je vous remercie d'avance.

G.AWENGA

Écrit par : awenga | 14/06/2009

Bonjour,
Bientôt presque 59 ans, sous traitement pour le coeur depuis 18 ans (co-approvel 300) les désires sexuelles disparaissent peu à peu. En contre partie les remarques de ma compagne se font de plus en plus pressante. J'ai testé le viagra et un médicament similaire mais même en en prenant un demi comprimé le matin, le soir après un rapport il m'est impossible de dormir et je sens très fort les battements du coeur.
Que faire ???
Bien à vous.

Écrit par : Patrick | 10/11/2009

J'ai 47 ans, mon mari en a 46. voici plus d'un an que nous n'avons plus de relations intimes satisfaisantes. ce qui a provoqué entre nous un éloignement: nous ne nous touchons plus, nous ne nous embrassons jamais plus, juste un petit bisou le matin et le soir, nous ne nous prenons plus dans les bras l'un de l'autre alors qu'auparavant, nous étions très proches et surtout usions et abusions des relations sexuelles avec beaucoup de plaisir pour tous les deux. Le pire, c'est que quand je lui en parle, il me répond que cela ne l'intéresse plus et quand nous faisons l'amour (ce qui est très exceptionnel) je sens qu'il se force et cela ne dure pas plus de 2 minutes. J'ai plusieurs fois essayé de lui dire que pour moi c'était très difficile à vivre, j'ai même supposé qu'il avait quelqu'un d'autre, que je ne lui plaisais plus. il me répond que cela n'a rien à voir; il n'en n'a plus envie c'est tout et je dois m'y habituer. or, moi, je me sens rejetée, abandonnée, seule et je me referme de plus en plus, je ne sais plus lui parler que pour lui faire des reproches. Que faire? comment lui faire comprendre que les choses ne doivent plus perdurer? comment le décider à en parler avec moi ou avec un médecin?

Écrit par : martine | 11/03/2010

voila j'ai 49 ans et mon mari en a 52 et il est diabetique a quatre injection par jour et depuis maintenant 7ans et bien plus aucune relation meme plus une parole meme plus un geste tendre ,plus de communication entre nous et nous venon de feter nos 28 ans de mariage je ne sais plus quoi penser et faire,j'en ai deja parler au medecin et cleui ci me dit c'st beaucoup la faute au diabete mais moi j'en souffre de cette situation car en plus de cela il ne me parle plus comme avant plus de compliciter entre nous ,j'ai meme eu envie de partir mais bon je me dit que je doit m'en faire une raison c'est navrant d'en arriver a ce pointje ne sais plus a quel saint me vouer

Écrit par : mamy | 16/03/2010

j'ai 47 ans et marié, jusqu'à présent nous avons pas encore d'enfant depuis que nous nous sommes marié en 2006,
j'ai des troubles erectils terribles, il m'arrive de fois que je pénètre même pas, soit, j'introduit le penis mais ça s'affaiblie, ou encore je manque d'appetit sexuel pendant une ou deux semaines, et cela m'affaite beaucoup surtout que nous avons besoin d'avoir un enfant,
je veux que vous puissier m'aider que dois fire?
je réside Kinshasa en RDCongo

Écrit par : Dosithé IZUBA | 03/05/2010

j'ai 46 ans ne plus pouvoir faire l'amour à sa femme est tous s'implement inacceptable, au point de se demander à quoi sert enconre de vivre,je me suit souvant pausé la question, mon épouse m'aime tel enconre vraiment? puisque chaque visite chez le médecin ma femme ne si est j'amais rendue avec moi.ou il ni y a plus de sex il ne peux y avoir de tendresse ni respect.donc il faudret mieux divorçé et trouvé une partenaire qui serait informé de votre probleme et surtous qui s'impliquerait avec vous fase à la maladie, quand pensé vous?

Écrit par : rené | 07/07/2010

Bonjour,

J'ai actuellement 22 ans. Je suis assez gros. Je ne souffre pas à proprement parler d'impuissance mais j'éjacule beaucoup trop vite lors des rapports. Je ne tiens pas plus de deux minutes. Est-ce que ça peut se traiter de la même manière que l'impuissance? Si non, existe-t-il un traitement efficace? C'est l'enfer car je n'ose plus approcher ma fiancée.
Je vous remercie d'avance.

Écrit par : ZZtop | 08/07/2010

Les commentaires sont fermés.