Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

23/04/2009

Enquête sur la sexualité des Français

Selon le sondage Sofres-Nouvel Obs-RTL, les Français se divisent entre 5 "sexotypes": "traditionnels distanciés" (12% des Français), "romantiques conformistes", "amants fidèles" (25%), "explorateurs affranchis" (24%) et "décomplexés tranquilles" (14%).

La Sofres, Le Nouvel Observateur et RTL publient cette semaine (en kiosque le 23 avril) en exclusivité un sondage sur les pratiques sexuelles des Français. Cette enquête, réalisée les 8 et 9 avril dernier auprès d’une échantillon représentatif de mille personnes, trace le portrait d’une France décomplexée mais qui croit encore et toujours à l’amour, à la fidélité et à la complicité dans le couple.
Les Français estiment à 74% que le sexe est important dans leur vie : 71% d’entre eux ont eu des relations sexuelles dans les mois qui ont précédé l’enquête. Leurs principales motivations ? Partager un moment de complicité (82%), satisfaire un besoin naturel (75%) et rechercher la jouissance (59%).
Les Français qui prennent leur vie sexuelle très au sérieux -74% de l’échantillon considère qu’elle est importante dans leur vie- sont une majorité à la considérer satisfaisante (63%). Mais ce taux diminue fortement en fonction de l’âge: seulement 28% des personnes âgées de 59 à 70 ans se disent comblées.
Du côté des pratiques, comme l’avaient illustrées de précédentes enquêtes, la masturbation, la fellation et le cunnilingus sont pratiqués par une majorités de sondés. Tandis que la pénétration anale et l’échangisme restent largement minoritaires. Le désir homosexuel est revendiqué par 9% de l’échantillon. Et le passage à l’acte par 6%. Quoi qu’il en soit, 55% des personnes interrogées disent qu’il faut chercher à réaliser ses fantasmes sexuels.
Plus à l’aise sous la couette que leurs parents et grands-parents, les Français d’aujourd’hui considèrent néanmoins à 77% que la fidélité conditionne la réussite d’un couple et 56% estiment qu’ils ne pourraient pas avoir de rapports sexuels avec quelqu’un sans l’aimer.
L’enquête Sofres-Le Nouvel Observateur-RTL fait aussi apparaître cinq "sexotypes" parmi la population :
- les "traditionnels distanciés" (12% des Français) qui manifestent peu d’intérêt pour la sexualité.
- Les "romantiques conformistes" (25%) pour lesquels sexe et amour sont indissociables.
- Les "amants fidèles" (25%) pour qui la sexualité et quête de la jouissance sont la grande affaire de la vie à deux.
- Les "explorateurs affranchis" (24%) qui sont les plus audacieux et les plus consommateurs de sexe.
- Les "décomplexés tranquilles" (14%) qui, heureux de leur vie sexuelle, affichent une sexualité sereine et épanouie

11:35 Publié dans sexe | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.