Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/08/2009

Le lieu de résidence influerait sur le développement sexuel des jeunes

BRUXELLES Il est reconnu que la pollution joue sur la sexualité. Désormais, il est prouvé que l’environnement dans lequel les enfants grandissent influe sur leur développement sexuel.
Cette conclusion est celle de chercheurs du département de chimie au sein de la VUB (Vrije Universiteit van Brussel).
Ces derniers ont questionné 1.679 jeunes, filles et garçons, entre 14 et 15 ans, répartis dans 42 écoles de 9 zones en Flandre (couvrant 22 % de la Flandre).
Toutes les régions choisies par les chercheurs avaient des caractéristiques et des environnements différents. Il y avait, entre autres, des zones industrielles, des grandes villes et de la campagne.
Les jeunes adolescents ont été soumis à des tests d’urine, des tests sanguins, un questionnaire et un examen médical, portant sur le développement sexuel (notamment sur l’apparition des poils pubiens et le développement mammaire).
Conclusion ? Le développement sexuel (physique et hormonal) des jeunes varie clairement selon les régions. Et ce, même après avoir classé les jeunes par tranche d’âge, de sexe et de comportement (tabagisme, contraception, poids, etc.).
Ainsi, par exemple, il ressort que, dans la région d’Anvers, les adolescents sont les moins développés ou montrent un développement plus lent.
Pour l’expliquer, les chercheurs de la VUB ont pointé les concentrations de plomb et de cadmium dans le sang.
Le cadmium est un élément chimique ultra-toxique sous toutes ses formes (métal, vapeur, etc.).
Des études antérieures avaient démontré leur influence sur le développement physique des jeunes filles et la cause de gynécomastie (développement anormal de la glande mammaire) chez les garçons.
Il est, par ailleurs, reconnu que le cadmium a des effets indésirables sur les testicules, la fertilité, les désordres psychologiques et physiques ainsi que sur la croissance. En outre, cet élément chimique provoque également, chez les hommes, des problèmes rénaux et une augmentation sensible de la tension artérielle.
Cette nouvelle étude – belge – démontre que la pollution et l’environnement influent sur le développement et donc, la santé. (Source: Laura Cerrada Crespo)

Les commentaires sont fermés.