Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

22/09/2009

Un cours de médecine sexuelle à l’Université de Liège

LIÈGE Si l’on peut aisément comprendre que les hommes peuvent éprouver un certain malaise à l’idée d’avouer qu’ils pourraient souffrir d’éjaculation précoce, il est, malgré tout, vivement conseillé d’oser en parler.
Le médecin traitant, en qui on a généralement confiance, peut représenter la personne à laquelle on pourra en parler le plus facilement. “Bien faire l’amour n’est pas spontané. Cela s’apprend”, souligne Philippe Kempeneers, du service de psychologie clinique comportementale et cognitive de l’Université de Liège.
C’est pourquoi, vraisemblablement dès la prochaine rentrée académique, des cours de médecine sexuelle seront dispensés aux étudiants de la faculté de médecine, en 4e année de doctorat. “La majorité des spécialités ont un petit volet sexuel qui est brièvement abordé. Ce cours globalisera le tout”, précise Robert Andrianne, urologue au CHU de Liège. (Source: J. Def.)

Les commentaires sont fermés.