Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

13/10/2009

40% invoquent la crise pour refuser un rapport sexuel

Avec la crise, nous avons vu fleurir tout un tas d'articles dans les journaux et sur Internet qui nous annonçaient le grand retour du sexe: activité réconfortante et pas très chère pour les blessés de la finance. (Sourcer: le post.fr)

Les sexshop et autres vendeurs de préservatifs se frottaient les mains. La clientèle qui déserte les supermarchés, allait arriver en courant dans les magasins érotiques.

Un an après, le bilan est mitigé. Si le salon Erotica Dream a eu un succès fou à Nice ce week-end, les petits sexshop de province doivent avaler d'un coup plusieurs couleuvres : la baisse de la vente du DVD porno à cause du téléchargement sur Internet, l'interdiction du poppers qui a fait baisser les chiffres d'affaires, et la concentration des magasins. Etrangement, en province, tous les magasins se sont concentrés dans les mêmes quartiers. Ce qui fait que la concurrence est rude. Heureusement la vente du poppers a de nouveau été autorisée, les vendeurs de sextoys vont pouvoir retrouver leurs marges.

Tout ça me fait penser qu'en fait le sexe fashion, les dildos en forme de dauphins ou de Barack Obama, tout ça est réservé à une classe sociale privilégiée qui se rencontrent dans des salons tels qu'Erotica Dream. Mais que le reste de la France en est pour le moment soit encore exclue, soit pas vraiment intéressée. A 85 euros le vibro, ils ont d'autres priorités. Non ?

Pour finir ce tableau noir de la crise dans nos sexualités, un sondage réalisé au Royaume-Uni sur 4000 personnes : 40% invoquent la crise pour refuser un rapport sexuel ! Info ou intox ? Est-ce que la crise est la nouvelle migraine du sexe?

10:28 Publié dans sexe | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : obama, sexe, femme

Les commentaires sont fermés.