Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

28/11/2009

Un livre sur l'origine de la sexualité

S'il n'y a pas "de plus grand mystère au monde que l'existence des sexes", comme l'écrivait Darwin, alors voici un ouvrage qui va, enfin, lever une partie du voile sur la question. Aux origines de la sexualité (Fayard, 561 p., 50 euros), propose, ni plus ni moins, de répondre à des questions aussi fondamentales que: A quoi sert le sexe? Sommes-nous les seuls animaux à tomber amoureux, à être jaloux, à pratiquer l'abstinence? Les femmes pourront-elles un jour se passer des hommes pour faire des enfants?

Techniquement, la réponse à cette dernière question ne fait guère de doute. C'est oui! Et ce, depuis la première fécondation in vitro, en 1978. Du point de vue biologique, remarque d'ailleurs Pierre-Henri Gouyon, directeur scientifique du livre, dans le monde du vivant, "le mâle est le plus souvent une sorte de parasite de la femelle. En dehors de ses gamètes, il ne contribue pas à grand-chose". Si ce n'est, tout de même, à produire de la diversité biologique et à réparer d'éventuels dommages d'ADN par apport de gènes... Ce qui explique pourquoi la sexualité s'est maintenue dans le règne animal, alors qu'elle est si "coûteuse" sur le court terme en imposant la recherche d'un partenaire.

Sommes-nous pour autant si différents des autres espèces? Après tout, les baisers profonds, les caresses génitales et l'autoérotisme existent chez nos "cousins" les singes. De même, certaines oies grises font preuve d'une monogamie absolue durant toute leur existence. En réalité, la différence réside surtout dans le fait que la sexualité humaine ne se pratique habituellement pas sous le regard des autres, qu'elle est intellectualisée, imaginaire, non reproductive, "médiée par la culture", observe Pierre-Henri Gouyon. Décidément, l'homme n'est pas tout à fait un animal comme les autres. (Source: l'express.fr)

Les commentaires sont fermés.