Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

21/12/2009

La grande histoire du sexe, de l’ange à la bête

Un ouvrage qui propose d’escalader les différentes branches de l’arbre du vivant pour découvrir la fabuleuse richesse des formes que la sexualité y a prises au fil du temps. (Aux origines de la sexualité, sous la direction 
de Pierre-Henri Gouyon, Éditions Fayard, 560 pages, 50 euros.)

Ne vous fiez pas au titre, car s’il s’agit d’une histoire de la reproduction sexuée, elle s’étend jusqu’aux problématiques actuelles de la sexualité humaine. La biologie laisse une place aux sciences humaines, à l’anthropologie, l’éthique, voire la métaphysique. Et même à la théologie  : l’épineuse question du sexe des anges n’est pas oubliée  ! Les auteurs ont habilement fait alterner des chapitres assez techniques (mais très clairs), utiles surtout à l’étudiant ou au curieux déjà un peu instruit de biologie, avec des développements plus accessibles au grand public, tant par la nature des questions posées que par la manière dont elles sont traitées. Mieux vaut toutefois maîtriser les déroutants raccourcis du vocabulaire finaliste familier aux biologistes, car la perspective est ici clairement évolutionniste  ; on en apprendra autant sur les mécanismes et les enjeux de la sélection naturelle que sur la physiologie du sexe.

Que cette manière de procréer soit universelle dans les espèces qui nous sont les plus familières, des fourmis aux grands singes, ne doit pas faire oublier l’extrême diversité des procédés employés  ; ce livre constitue, à cet égard, une source d’étonnement sans cesse renouvelé. Par ailleurs, il ne va nullement de soi que le mode sexué soit la façon la plus rentable pour le vivant de se continuer. Le problème est donc d’abord de savoir pourquoi il existe, comment il est apparu et pourquoi, en revanche, certaines espèces l’ont perdu. Un tiers de l’ouvrage porte directement sur les problèmes relatifs à la sexualité humaine, dans ses aspects biologiques mais évidemment aussi culturels. Que savons-nous de la vie amoureuse des hommes préhistoriques  ? Comment la sexualité s’éveille-t-elle chez l’enfant  ? Quelle part d’animalité subsiste dans notre manière de vivre et de la pratiquer à l’âge adulte  ? (On regrettera ici peut-être que soit passé sous silence l’apport, certes controversé, de la sociobiologie.) Les épineux débats relatifs au genre (concept culturel) et à la différence qu’entretient cette notion avec celle (biologique) de sexe font l’objet d’un chapitre spécial, de même que les rapports de plus en plus distendus entre sexualité humaine et reproduction. L’ouvrage, de très belle facture, offre une présentation qui facilite grandement la lecture.

De superbes illustrations agrémentent la lecture et enrichissent aussi l’apport documentaire. Un beau livre, qui mérite de prendre place dans la bibliothèque de l’honnête homme, mais aussi sous l’arbre de Noël. (Source : L'humanité.fr , par Patrick Dupouey, philosophe)

Les commentaires sont fermés.