Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/01/2010

Le sexe occupe une place centrale dans la vie des Espagnols

 

Est-ce une surprise? Les Espagnols aiment le sexe et encore plus quand cela peut arriver fréquemment. C'est ce que révèle la première enquête nationale sur la santé sexuelle réalisée par le ministère de la Santé et de la politique sociale espagnol et relayée par la version ibérique de 20minutes.fr.

Selon cette étude, effectuée dans 800 communes et auprès de 10.000 individus de plus de 16 ans, 88% des hommes et 84% des femmes espagnols se sentent assez ou très satisfaits de leurs relations sexuelles. A titre de comparaison, selon une étude TNS Sofres pour RTL et Le Nouvel Observateur parue en avril dernier, 65% des hommes et 60% des femmes français jugent leur vie sexuelle satisfaisante.

Une place centrale dans la vie des Espagnols

Le résultat de cette enquête est sans équivoque pour 20minutos.es: le sexe occupe une place centrale dans la vie des Espagnols. 80% des personnes interrogées estiment en effet que le sexe est nécessaire pour leur équilibre personnel, quand 74% des Français estiment que celui-ci joue un rôle important dans leur vie.

La première relation sexuelle des Espagnols arrive en général plus tôt pour les garçons (17-18 ans) que pour les filles, mais pour 85,6% des demoiselles, celle-ci intervient avec leur petit ami «stable». Contrairement aux garçons qui sont une majorité (54%) à l'avoir entreprise avec une partenaire non régulière. «Le modèle qui veut que les filles instaurent une charge plus émotionnelle dans leurs relations persiste», indique le site.

Des rapports majoritairement protégés

Par ailleurs, si nos voisins ibériques affectionnent particulièrement le sexe, ils n'oublient pas non plus de se protéger. Certes, près de 40% des personnes interrogées n'ont utilisé aucune protection lors de leur premier rapport sexuel, mais 80% de celles qui n'ont pas de partenaire stable y ont tout de même recours lors de leurs rapports.

Enfin, pour les 25% d'hommes et de femmes espagnols déclarant être «préoccupés» par leur vie sexuelle, les motivations sont différentes. Les hommes mettent en avant leur manque de relations régulières et ainsi d'expérience quand les femmes s'inquiètent d'une perte du désir sexuel, d'un manque d'expérience ou de la peur de tomber enceinte.

 

Les commentaires sont fermés.