Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/02/2010

Les lesbiennes et...le zizi!

 

Tout ce que vous avez tout voulu savoir sur ce que les lesbiennes pensent du sexe masculin... Allergiques au second degré, s'abstenir!

 

Quand on demande aux lesbiennes ce que leur inspire le sexe masculin, les réponses peuvent surprendre! (Source tetu.com)

«J'en ai pour ainsi dire jamais vu...En revanche, j'en ai tenu un une fois - l'alcool et la jeunesse ne font jamais bon ménage! Sur le coup, je ne savais pas quoi en faire...C'était ni chaud, ni froid, ni gluant ou tout ce que j'aurais pu imaginer...Je l'ai trouvé petit, aussi bien dans la longueur que dans la largeur!», se remémore Priscilla, 22 ans. Qu'on l'ait déjà essayé ou non, on a toutes un avis sur le pénis, ou l'appendice en forme de gode - jamais en panne de piles -,  équipement de série des garçons. Nafissa le qualifie de: «pratique pour donner du plaisir, mais pas très esthétique», rejointe par Vanessa, 20 ans, qui le trouve «très utile: beaucoup de lesbiennes rêveraient de l'avoir lors des rapports, d'où l'utilisation du gode ceinture». Fairy en a une vision pragmatique et un peu: «c'est bien moins esthétique qu'un sexe féminin. Cependant, sa semence n'est pas inutile pour devenir parent.»


Marie, la trentaine, a voulu coucher avec un homme «pour ne pas mourir idiote». «Je savais qu'un jour ou l'autre, j'essaierais...J'ai profité de sortir avec une libertine déjà en couple avec un mec.» Mais le bilan du plan à trois reste décevant: Marie avoue ne pas garder un bon souvenir, entre l'odeur corporelle et l'absence de plaisir. «Cette expérience ne m'a pas excitée du tout. J'en ai déduit que j'aimais exclusivement les femmes».

De curiosité en objet de convoitise

«Des zizis, j'en ai connus», confie Daria, 31 ans. «Mais c'est pas un truc qui attire irrésistiblement ma bouche... En fait, je trouve ça assez curieux comme bestiole. Physionomiquement parlant, je trouve ça intéressant, l'afflux de sang qui augmente le volume, etc. Je me pose des questions sur le ressenti en terme de plaisir. Est-ce que le gland est aussi sensible que le clitoris?» Curiosité que partage Sha, 28 ans: «Je peux savoir ce que c'est de pisser debout, de baiser, de me branler, d'être con en pensant avec mon sexe, mais je me demanderai toute ma vie ce que ça peut faire de bander.» Brigitte, 51 ans, dira d'expérience que le sexe masculin est «plutôt pratique pour se faire du bien... C'est pourquoi j'aimerais trouver une partenaire qui manie le gode ceinture, pour voir si c'est aussi efficace. Je pense que les hommes ont un outil fort intéressant... qui serait encore mieux s'il était porté par une femme!»  (Source tetu.com)

Les commentaires sont fermés.