Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/06/2010

La sexualité des Français

Et si le principal héritage de Mai 68, dont on fêtera bientôt l'anniversaire, était la libération des mœurs ? Généralisation de la contraception, droit au plaisir, éclatement du couple, émancipation des femmes, reconnaissance de l'homosexualité, banalisation de la pornographie.
Une révolution qui n'a pas encore fini de produire ses effets, comme le prouve la grande "Enquête sur la sexualité en France" (Éditions La Découverte, 612 pages, 30 euros) que Le Nouvel Observateur s'est procurée en exclusivité et autour de laquelle il a monté son dossier de la semaine.
L'ouvrage, réalisé par des chercheurs de l'Ined et de l'Inserm entre octobre 2005 et mars 2006, sera publié jeudi 13 mars, un an exactement après sa première présentation au public.

Des femmes plus libres

Cette 3ème enquête sur les comportements sexuels en France, conduite auprès de plus de 12.000 Français de 18 à 69 ans, révèle l'évolution de la sexualité féminine depuis les précédents enquêtes menées en 1970 et 1992.
La sexualité des femmes s'est largement diversifiée (plus de partenaires, activité sexuelle prolongée...) en trente ans.
Les filles (17,6 ans) rattrapent les garçons (17,2) pour l'âge du premier rapport sexuel. En un demi-siècle, l'entrée dans la vie sexuelle des hommes s'est abaissé d'un an et demi et celle des femmes de trois ans.
Les femmes de plus de 50 ans vivant en couple sont plus actives sexuellement : en 1970, une sur deux avait des rapports sexuels avec son mari (compagnon) aujourd'hui c'est 9 sur dix.

Plus de rapports homosexuels

Les femmes déclarent plus de partenaires qu'autrefois (en moyenne 4,4 en 2006), mais toujours moins que les hommes (11,6, chiffre stable depuis 1970). Elles sont aussi plus nombreuses qu'avant à déclarer avoir eu des rapports homosexuels au cours de leur vie (4% contre 2,6% en 1992) alors que la proportion reste similaire chez les hommes (4,1%).
L'enquête dirigée par Nathalie Bajos (Inserm) et Michel Bozon (Ined démographie) a été commandée par l'ANRS (agence sida-hépatites) pour aider à guider les politiques de prévention en matière de sexualité (MST, sida).

Les commentaires sont fermés.