Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/06/2010

L'homme belge préfère les baisers exotiques

En matière de baisers, le Belge n’est pas prude. Quelques chiffres : pas moins de 85 % des hommes belges pensent que ce sont les femmes venant de l’étranger (c’est-à-dire hors Belgique) qui embrassent le mieux. Près d’un homme de plus de 35 ans sur trois a déjà connu plus de 20 partenaires. L’étude révèle d’autres résultats singuliers : un homme belge de moins de 35 ans sur quatre a déjà embrassé un autre homme et 40 % des hommes échangent leur premier baiser vers 17 ans. C’est ce qui ressort de la grande enquête* sur le baiser menée par Mentos Gum auprès de 500 hommes belges âgés de 15 à 55 ans. L’étude a été réalisée dans le cadre du lancement du nouveau Mentos Aqua Kiss 2-layer, le premier chewing-gum qui associe deux sensations fruitées.

*réalisée par le bureau d’étude iVox


La grande enquête sur le baiser : les hommes belges préfèrent embrasser…

…quelqu’un venant de l’étranger
Lorsqu’il s’agit de baisers, le Belge aime faire preuve d’exotisme. Plus de huit hommes sur dix pensent que ce sont les femmes venant de l’étranger qui embrassent le mieux. L’Italie (15 %) et la France (10 %), pays avec une grande tradition du baiser, enregistrent les meilleurs résultats, suivis également du Brésil, de l’Espagne et de la Suède (chaque pays obtenant 7%) qui rencontrent un franc succès.

…compte plus de partenaires différents que les femmes
En comparant les chiffres de la grande étude Mentos sur les baisers menée l’année dernière auprès des femmes belges avec celle de cette année, il en ressort que les hommes sont des… coureurs ! Ainsi, près d’un homme de plus de 35 ans sur trois a déjà connu plus de 20 partenaires. Un cas de figure moins fréquent chez les femmes (à peine une femme sur cinq). Rien d’étonnant donc à ce que plus de la moitié des hommes belges affirment avoir eu une partenaire qui embrassait mieux que sa partenaire actuelle.

…pour la première fois à 17 ans
Les femmes échangent leur premier baiser avant les hommes. Sept femmes sur 10 vivent cette expérience à 16 ans. Chez les hommes, à peine la moitié. Qui plus est : quatre hommes sur dix attendent (par la force des choses) jusqu'à 17 ans.

…aussi d’autres hommes
Le baiser expérimental n'est manifestement pas le privilège de la femme… Un homme sur cinq a déjà osé embrasser une personne du sexe fort. Cette proportion atteint même un homme de moins de 35 ans sur quatre. Et plus de la moitié d’entre eux affirment qu’il s’agissait d’un seul baiser, ce qui confirme clairement la thèse de l’expérimentation.

…de préférence Julie Taton
Si les hommes pouvaient choisir, 16,5 % d’entre eux embrasseraient volontiers l’ancienne Miss Belgique, Julie Taton. Ou Virginie Elfira, pour les hommes de moins de 35 ans. Dans cette catégorie d’âge, plus de 20 % choisiraient la célèbre figure de RTL-TVI. La femme que l'homme wallon ne souhaiterait embrasser pour rien au monde est… Anne-Marie Lizin (39%) !

…différemment que les Flamands
Les hommes wallons et flamands n'embrassent pas de la même manière. La fougue avec laquelle ils échangent des baisers dépend de la région. Ainsi, les hommes flamands apprécient moins les partenaires aux baisers fougueux que les wallons (13% vs 5%). Quant aux hommes wallons, ils apprécient moins les femmes qui serrent les dents en embrassant (16 % vs 7 %) et les femmes qui produisent beaucoup trop de salive (8% vs 3%). Une mauvaise haleine reste, aussi bien pour les hommes wallons que flamands, le tue-l’amour lors d’un baiser passionné (55,5 % de Wallons et 52 % de Flamands).

…uniquement les femmes avec une haleine fraîche
Il ne faut donc pas s’étonner si près d’un homme sur quatre (22 %) affirme reconnaître une partenaire qui embrasse bien à son haleine fraîche, à ses belles dents et à l’utilisation d’un chewing-gum (une sur trois) avant ou pendant le baiser. Chez les femmes, ce chiffre est encore plus élevé (plus de 50 %).

www.mentos.be

Les commentaires sont fermés.