Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

22/06/2010

La femme obèse est plus tolé rante

Les femmes obèses ont plus de mal que les autres à trouver un partenaire sexuel
BRUXELLES C’est dans le British Medical Journal que sont parus récemment les résultats de cette étude européenne. Menée en France sur plus de 12.000 sujets, elle tend à analyser le lien entre l’indice de masse corporelle (IMC) et les conduites sexuelles (pratiques, satisfaction, grossesses non désirées, etc.).
Résultat surprenant : les femmes obèses ont 30 % moins de chance de trouver un partenaire sexuel (sur une période d’un an). Ce constat n’est pas aussi élevé chez les hommes. Cependant, ceux-ci sont plus enclins à subir des troubles de l’érection.
Selon plusieurs experts, ces résultats doivent être en partie dû à des problèmes physiques liés à l’obésité, aux préjugés sociaux et à une faible estime de soi.
Le fait que les femmes obèses aient plus de mal que les hommes souffrant également de surcharge pondérale à trouver un partenaire sexuel est peut-être dû au fait que “les femmes sont plus tolérantes envers les maris bien en chair que les hommes à l’égard des épouses rondouillardes”, avance Kaye Welling, l’une des auteurs de l’étude.
Autre constat qui vient appuyer celui ci-dessus : 70 % des femmes obèses ont un compagnon qui l’est également. Ce chiffre tombe à 40 % pour la situation inverse.
Le rapport met aussi en évidence le fait qu’une femme est plus facilement sujette à des grossesses non désirées par rapport aux femmes de poids normal. Leurs bébés ont également un risque accru de complications voire de décès.
Chez les hommes, une étude parue mercredi aux États-Unis a pour la première fois identifié des symptômes liés à l’andropause, c’est-à-dire la ménopause masculine. À l’inverse de chez la femme, l’andropause est assez rare, elle ne touche que 2 % des hommes, le plus souvent en mauvaise santé ou souffrant de surpoids. (Source: Frédéric Goldschmidt )

Les commentaires sont fermés.