Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/10/2010

Megasex au "Paradise": le plus grand bordel d'Europe ouvre à la frontière espagnole

 

Le Paradise, présenté par son propriétaire comme le plus grand bordel d'Europe, a ouvert jeudi soir à La Jonquère, petite ville de Catalogne espagnole qui s'est fait un nom dans le tourisme sexuel, notamment auprès des voisins français.

De nombreux Français, chez lesquels les maisons closes sont interdites, ont fait le court déplacement -- La Jonquère se trouve à 30 km de la ville française de Perpignan -- pour l'ouverture des portes du Paradise, où les attendaient une centaine de prostituées, notamment des Roumaines, qui exercent légalement en Espagne dans ce type d'établissement.

La majorité des clients viennent des régions françaises de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, voire des villes de Bordeaux et Marseille.

Le maire de La Jonquère, Jordi Cabezas, avait tenté d'empêcher la construction du Paradise. Mais la justice espagnole l'a contraint à délivrer un permis de construire.

A La Jonquère, localité de 3.000 habitants, et dans les environs, on compte une dizaine de "puticlubs", comme on les appelle en Espagne, où travaillent des centaines de filles.

"On a en Catalogne des pouvoirs publics qui démissionnent face à une industrie proxénète très puissante, c'est la légalisation du proxénétisme, c'est choquant", dénonce Grégoire Théry, secrétaire général du mouvement du Nid, organisation française qui agit sur les causes et les conséquences de la prostitution et contre la légalisation des maisons closes.

Commentaires

Les maisons closes n'ont que des avantages pour tout le monde. prostitués salariés, pas de reisque qu'un Mac les exploitent. Le suivi des maladies, plus de rsique d'avoir des clients viloents ou tarés qui mettent leur vie en jeu, plus de racollage sur la voir publique etc. De plus l'ambiance érotique qui règne est moins glauque qu'un minable hotel de passe.

Écrit par : lingerie érotique | 23/10/2010

Les commentaires sont fermés.