Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/04/2009

On consulte de plus en plus tôt et de plus en plus jeune

jeune.jpg

Connaître la vie sexuelle des Belges et établir des statistiques quant aux problèmes les plus fréquents n’est pas chose aisée. Le sexe reste encore tabou et lorsqu’on pose des questions sur la vie intime, on peut supposer qu’une partie des participants embellit la situation.

L’enquête la plus récente réalisée en Belgique date de 2006 (1.500 Belges de 18 à 74 ans ont été interrogés par Test-Achats).
Elle montre que , malgré les moyens de communication actuels, les préjugés et les idées reçues restent nombreux.
Ainsi, 48 % des Belges croient à tort qu’une femme peut tomber enceinte si elle a des relations sexuelles non protégées pendant les règles et 65 % ignorent que le tabac diminue le désir sexuel. Et si, dans l’ensemble, les Belges se disent satisfaits de leur vie sexuelle, beaucoup rencontrent des difficultés sexuelles.
Difficultés qui peuvent être d’ordre physique (médicaments, diabète, maladies chroniques, troubles hormonaux,…) ou psychologique (stress, angoisse, problème de couple, passé sexuel traumatisant,…).
Plus d’un quart des Belges ont été affectés par des difficultés sexuelles au point d’avoir évité des relations intimes, mais seuls 14 % de ce groupe ont consulté un professionnel de la santé. Les raisons invoquées pour ne pas aller consulter sont nombreuses : certains disent ne pas avoir besoin d’aide professionnelle pour remédier à leurs problèmes sexuels, d’autres remettent cela à plus tard ou invoquent l’inexistence de traitement efficace et beaucoup sont gênés d’expliquer leurs problèmes sexuels à un professionnel.
Or, les difficultés sexuelles sont des problèmes de santé au même titre que les autres pour lesquels il n’y a aucune honte à consulter un professionnel. De plus, il existe aujourd’hui de nombreux traitements très efficaces car une amélioration de la qualité de vie sexuelle contribue clairement à l’amélioration de la qualité de vie en général. (Source: C. Bo.)

Lire la suite

L’influence de la porno graphie

porn.jpg


L’idée de devoir être performant au lit demeure bien ancrée dans les mœurs. Hommes et femmes pensent la sexualité de manière totalement différente. Pour Michel Amand, sexologue et président de la Société des sexologues universitaires de Belgique (SSUB), l’homme pense qu’il faut juste “appuyer sur un bouton” alors que pour la femme, le contexte, l’environnement et les circonstances sont étroitement liés à la sexualité. D’où les nombreux malentendus.
La sexualité est-elle toujours aussi taboue ?
“Non, aujourd’hui, on parle assez spontanément de la sexualité et l’on vient facilement consulter. Il y a ceux qui viennent parce qu’ils ne veulent pas aller chez le psy, les couples, et ceux qui arrivent avec une demande très claire. Quand il y a un problème au sein d’un couple, notre rôle est de déconstruire les malentendus pour reconstruire quelque chose entre eux car les hommes et les femmes voient la sexualité de manière totalement différente.”

Lire la suite

Aujourd’hui, les hommes consultent autant que les femmes

sexo.jpg


Aujourd’hui, les hommes consultent autant que les femmes. Florence Bierlaire est sexologue à la clinique Antoine Depage, à Bruxelles, et consulte depuis 19 ans. Et depuis ces dernières années, les demandes ne cessent d’augmenter et son cabinet ne désemplit plus.
Rencontrez-vous plus d’hommes ou de femmes ?
“Il y a une vingtaine d’années, il y avait plus de femmes. Aujour- d’hui, il y a autant de femmes que d’hommes. Ils me disent d’ailleurs souvent préférer parler de leurs problèmes à une femme plutôt que de montrer une faiblesse à un autre homme. Et une fois la première consultation passée, les hommes parlent plus librement de leurs difficultés sexuelles.”
Quels sont les problèmes que vous rencontrez le plus chez les femmes ?
“Clairement les troubles du désir, la perte de désir. Viennent ensuite les problèmes de vaginisme (NdlR : une contracture involontaire des muscles du vagin qui empêche la pénétration) et de dyspareunie (NdlR : douleurs lors de la pénétration ou lors des mouvements de va-et-vient).”
Et chez les hommes ?
“Le problème le plus fréquent reste l’éjaculation précoce, puis l’impuissance. Certains sont également dépendants aux films pornographiques, aux images érotiques. Je rencontre aussi, dans de très rares cas, des problèmes d’anorgasmie et de fétichisme. Les hommes consultent aussi de plus en plus jeunes.”
Et les personnes plus âgées ?
“Comme je travaille dans une clinique, les personnes plus âgées viennent chez moi après avoir vu un autre médecin qui leur a conseillé de consulter un sexologue. Cela fait partie d’une prise en charge globale. Et puis aujourd’hui, certains en sont à leur deuxième ou troisième couple. Il y a donc une nouvelle motivation qui s’installe.”
Les demandes ont-elles augmenté ces dernières années ?
“Oui, beaucoup ! Parce qu’on parle plus facilement de ses problèmes sexuels et que les gens viennent plus vite consulter. Dans la société actuelle, l’homme pense devoir être performant. Il aura donc plus vite peur de ne pas être à la hauteur, de mal faire. Si la vie sexuelle est plus enrichissante, elle est aussi plus compliquée, ce qui stresse beaucoup de personnes et entraîne des problèmes sexuels plus nombreux.”
Comment avoir une vie sexuelle épanouie ?
“Il faut arrêter de se mettre la pression qui freine l’épanouissement. Avoir plus de communication. Et puis, un peu de manque crée le désir. L’homme doit apprendre à aller plus dans le sentiment et la femme plus dans le génital. Il faut alterner le fast-food et le gastronomique…”
Interview > C. Bo.

Service de médecine sexuelle à Mont Godinne

sexoclinik.jpg

La santé sexuelle est une préoccupation quotidienne aussi bien pour les patients que pour toutes les personnes intervenant dans le domaine du soin. Elle se définit comme l'expérience d'un bien-être physique, émotionnelle, mentale et sociale relative à la sexualité. Mais comment accueillir la plainte dans un domaine relativement délicat ? Comment apporter une réponse a une problématique souvent multifactorielle ? Ou trouver l’information et le soutien spécialisé nécessaire afin d’aider au mieux nos patients ? C’est dans le souhait d’amener des réponses à ces diverses questions que les cliniques universitaires de Mont-Godinne soucieuses d’une approche intégrée du patient ont souhaité l’ouverture d’un centre de médecine sexuelle.

L’inauguration du Centre de Médecine Sexuelle aura lieu le 25 avril.

Cela se présente comme une initiative interdisciplinaire visant à répondre aux demandes de traitement des dysfonctions sexuelles fonctionnelles et des difficultés sexuelles liées à des affections somatiques chroniques ou réactionnelles à des interventions chirurgicales. La spécificité de ce centre réside dans son souhait d'une prise en charge globale de la sexualité, La coordination par un psychosomaticien permet d'intégrer les différents axes d'approche de la sexualité que sont le somatique, le cognitif et l'affectif. Il s’agit d'une mise en commun de compétences existantes coordonnées au sein d'une même équipe en interaction avec le médecin traitant. Cette journée d’inauguration, comme sont titre l’indique, nous permettra de mieux afficher les différents versant des prises en charges sexuelles, aussi bien au niveau des aspects somatiques que psychique. D’amener une information sur la communication particulière qu’est la sexualité mais surtout d’échanger entre les intervenants de première ligne et l’hôpital.

Lire la suite

05/04/2009

Les fantasmes des femmes

fantasme.jpg

Les mecs penseraient plus souvent au sexe que les filles? Erreur ! Sselon une enquête Ipsos, 96% des femmes fantasment ! La différence ? Elles l’avouent moins volontiers. Tour d’horizon de ces fantasmes typiquement féminins.

-Fantasme : faire l’amour sur une plage abandonnée, mais aussi dans un champs, dans la forêt est un des grands classiques féminins. La raison ? Une soif de liberté et de sensualité sans contraintes, comme en vacances.

-Fantasme : faire l’amour dans un lieu public ou incongru… À l’arrière d’une voiture, dans une cabine d’essayage… Pourquoi ? La peur d’être surpris augmente l’excitation sexuelle.

-Fantasme : faire l’amour dans un décor de Shéhérazade, dans un harem, ou en pleine jungle… La puissance érotiques de l’exotisme est incontestée et permet un instant de s’évader.

Lire la suite

02/04/2009

Les archives du lapin en ligne : cinquante ans d’érotisme selon Playboy

playboy.jpg

Il y a eu trois grande inventions dans l'Histoire de l'humanité : le feu, la roue et Playboy !" La déclaration de Hugh Hefner, le fondateur du magazine érotique Playboy justifie sans doute la mise en ligne de quelques unes de ses archives. À partir de cette semaine est accessible gratuitement l’intégralité d’une cinquantaine de numéros parus entre 1954 et 2006. Au-delà de la curiosité pornographique dont chacun est libre, cette mise en ligne est intéressante à deux titres. D’une part elle permet d’observer l’évolution des représentations de l’érotisme, ou plus exactement, de la femme érotique et des standards de beauté. Et d’autre part, elle offre la possibilité de consulter de longs entretiens menés avec de grandes figures intellectuelles du XXe siècle. ( source: nonfiction.com)

 

Lire la suite

01/04/2009

Comment mettre en préservatif (2)

Comment mettre un préservatif? Ce cours vidéo sur la sexualité vous propose d'apprendre à mettre un préservatif

Pour rappel, nous vous avions déjà proposé un sujet sur la question : http://lesexeetlesbelges.blogs.dhnet.be/archive/2009/03/2...

10:04 Publié dans sexe | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la banane

30/03/2009

Sexe : la cabine pour rire (Vidéo)

Un peu de légerté en ce lundi matin: L'histoire d'un soutien-gorge et d'une cabine d'essayage

L'abécédaire santé et sexualité

Inutile, après une opération ou une maladie, de réduire son activité sexuelle car elle favorise l'équilibre physique et psychique. L'âge n'est pas non plus un frein.

Les petits problèmes liés à la ménopause ne sont pas non plus incontournables. Les conjoints doivent savoir qu'une carence en œstrogènes peut entraîner une sécheresse vaginale, rendant les rapports douloureux (et augmentant au passage la vulnérabilité aux cystites). L'utilisation d'un gel lubrifiant ou d'un traitement hormonal local (crème ou ovules) permet de résoudre ce problème… Tout comme prolonger les préliminaires amoureux !  Les bouffées de chaleur peuvent aussi jouer sur le désir : parlez-en à votre médecin, qui pourra vous prescrire un traitement. Certaines femmes sont soulagées par des produits à base de soja.  (Source: Aude Allaire et Agnès Duperrin sur notrertemps.com )


• Arthrose
Stopper les relations amoureuses est une fausse bonne idée : le corps libère pendant l'amour des endorphines, hormones de bien-être, qui atténuent les douleurs ! Certaines positions épargnent les articulations douloureuses, qui peuvent aussi être soulagées par des antalgiques.


• Cancer du sein
Le traumatisme psychique et physique constitue souvent un frein au plaisir, et chez le conjoint une peur de blesser. Les traitements (chimiothérapie et hormonothérapie) ont également un impact sur la libido et la sécheresse vaginale. Une aide psychologique est souvent utile pour se réapproprier sa nouvelle image corporelle.

Lire la suite

Les secrets du philtre d'amour !

Qui n'a jamais rêvé d'une recette pour séduire l'être aimé ? Qui n'a jamais cru que tel parfum détenait un pouvoir étrange et que telle couleur chatoyante exerçait une attraction envoûtante sur l'autre ?

Le Muséum d'Histoire Naturelle de Toulouse a peut-être les réponses. Au travers de différentes animations mises en place durant les vacances scolaires de Pâques, la visite séduction recèle des secrets du fond des âges et des traditions pour envoûter l'élu de son cœur. « Nous avons démarré cette visite thématique à la Saint-Valentin, explique la médiatrice culturelle du Muséum. Face au succès, nous avons donc décidé de la poursuivre. C'est un peu le fil conducteur qui doit amener les visiteurs vers les autres expositions permanentes. »

Mais que se cache-t-il dans ce parcours séduction ? « Ce chemin interroge le visiteur sur l'environnement et la relation que l'homme tisse avec la nature, reprend la médiatrice. Tout cela bien sûr par le biais de la séduction. » Mais attention, ce parcours est avant tout scientifique et casse les idées reçues véhiculées depuis le fond des âges.

Lire la suite

27/03/2009

Les trois quarts des filles ne savent pas qu'elles ont un clitoris lorsqu'elles ont un rapport sexuel

Elle s’appelle Wendy Delorme, fait des spectacles «burlesques» en porte-jarretelles et écrit des livres sans périphrase sur la sexualité et les différentes façons de la vivre. Après le livre «Quatrième génération», elle a écrit «Insurrections! En territoire sexuel» (éd. Au Diable Vauvert) où elle livre des séquences d’une précision quasi médicale sur l’art d’introduire une main dans un sexe - l’une de ses performances scéniques - et l’orgasme. Dans une autre vie, elle s’appelle Stéphanie et donne des cours à l’Université, dans la matière «sciences de l’information et de la communication». Interview.

Pourquoi avoir choisi Wendy comme pseudo?
J’ai failli m’appeler Olga, comme le 3615. Mais finalement, cela a été Wendy, comme l’amoureuse cachée de Peter Pan. En fait, je m’appelle Stéphanie, un prénom très répandu dans la génération des trentenaires. Trop répandu.

Pourquoi ce titre, «Insurrections! En territoire sexuel»?

Le titre m’est tombé dessus comme une évidence. Ce livre, c’est un geste de révolte situé en territoire... sexuel. Pourquoi j’ai l’air d’être en guerre? Parce que la femme est à la fois une machine de guerre, avec ses attributs, et un objet. On vit sans cesse dans cette injonction contradictoire. Et quand on est féministe, on finit par culpabiliser d’avoir des désirs de soumission alors qu’on doit arriver à vivre dans le plaisir.

Lire la suite

Des photos coquines de Miss Russie menacent sa participation à Miss Monde

La presse populaire russe s'interrogeait jeudi sur les chances de Miss Russie 2009, Sofiya Roudeva, de participer au concours de Miss Monde après que des photos de charme de cette belle brune de 19 ans ont été publiées cette semaine sur internet.

"La carrière dans la mode de Sonia (diminutif de Sofiya) s'est écroulée à cause d'un scandale porno qui est ressorti avant son voyage au concours de Miss Monde. Sa session de photographies érotiques tire un trait sur l'avenir de la mannequin", estime le quotidien à scandales, Tvoï Den.

"La première beauté de Russie va-t-elle être privée de Miss Monde à cause de photos érotiques?", se demandait de son côté en une le journal populaire Komsomolskaïa Pravda.

Lire la suite

26/03/2009

Chien: attention à la fracture du pénis

La vie sexuelle du chien est tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Lorsque madame est en chaleur, monsieur peut tenter sa chance. En dehors de cette période, il ne vaut mieux pas s’y risquer…Bien que la sexualité du chien soit particulièrement banale, il existe quand même un point qui distingue ses accouplements. Au cours des rapports sexuels, un chien et une chienne peuvent tout à fait rester "collés" l’un à l’autre sans que rien ne puisse les séparer. Il important de noter qu’il s’agit d’un phénomène totalement naturel qui résulte des spécificités sexuelles des canidés. Concrètement, lorsque la pénétration a lieu, il est possible que les muscles du vagin de la femelle se contractent à tel point que le pénis du chien s’y trouve coincé.

Lire la suite

23/03/2009

Comment mettre une capote (vidéo) ?

Polémique, polémique...sur le site sextoyer.com, on peut avoir une autre approche de la problématique de la capote...."Pendant que certains diabolisent le préservatif je vous propose mesdames de découvrir une technique (effectivement c’est technique !) qui devrait ravir monsieur" peut-on y lire.  Voir la vidéo sur sextoyer.com

Aux Etats-Unis, les lois sur le sexe les plus folles

États-Unis - Voici une liste des 10 lois les plus insolites en vigueur aux États-Unis qui régissent les comportements sexuels. (souces zigonet.com )

1 - A Bakersfield en Californie, si vous prévoyez d'avoir des relations sexuelles avec Satan, vous devez utiliser des préservatifs.

2 - En Floride, il est interdit de tripoter un porc-épic.

3 - Au Minnesota, on ne peut pas avoir de relations sexuelles avec un poisson vivant. Par contre, s'il est mort, tout est possible.

4 - A Dyersburg (Tennessee), il est interdit pour les femmes de proposer un rendez-vous galant à un homme.

5 - A Merryville (Missouri), les femmes ne doivent pas tenter de modifier leur tour de taille : de ce fait, les corsets sont interdits.

6 - En Alabama, la vente de jouets sexuels est interdite.

7 - Dans l'état de Washington, il est tout à fait légal de faire l'amour avec un animal, à condition qu'il ne pèse pas plus de 18 kg.

8 - A Washington D.C., le missionnaire est la seule position autorisée.

9 - Au Colorado, il est interdit d'embrasser une femme qui dort.

10 - Dans l'Utah, il est interdit d'avoir des relations sexuelles avec des animaux contre de l'argent.

20/03/2009

15% des jeunes font l'amour sans en avoir envie

L'étude complète de 224 pages relative à « La violence dans les relations amoureuses chez les jeunes âgés de 12 à 21 ans », menée en Communauté française vient de paraître. La synthèse de cette étude est diffusée depuis novembre 2007 au sein de la Revue « Faits & Gestes » n° 23 « Amour et violence chez les jeunes ».
46 % des jeunes vivent mal que leur partenaire amoureux leur refuse des baisers 
34 % des jeunes vivent mal que leur partenaire amoureux leur refuse des caresses 
20 % des jeunes ont des difficultés à refuser de faire l'amour 
82 % des jeunes filles et 68 % des jeunes gens trouvent inacceptable d'insister pour faire l'amour si l'autre n'a pas envie (75 %)
42 % des jeunes pensent qu'avec beaucoup d'amour, on peut arriver à changer l'autre 
38 % des jeunes pensent que la jalousie est une preuve d'amour 
71 % des jeunes exigent de savoir avec qui et où est leur petit ami / petite amie 
54 % des jeunes empêchent leur petit ami/petite amie de parler à d'autres garçons/filles

Lire la suite

19/03/2009

Des capotes équitables !

La marque French Letter commercialise en Grande Bretagne des préservatifs "made in Germany" issus du commerce. French Letter est une des toutes nouvelles marques à surfer sur la mode du sexe écolo… Vous connaissiez peut être déjà le "Green Dating", ces sites de rencontre réservés aux amoureux de la planète… Voici maintenant de quoi équiper ces green lovers jusque dans leurs ébats !

Les préservatifs de la marque French Letter sont fabriqués en Allemagne, mais sont issus d’une filière équitable de production de caoutchouc naturel située en Asie du Sud. Non seulement ce caoutchouc est certifié FSC, qui garantit que les forêts dont ils est issu sont gérées durablement, mais en plus, la production équitable garantit aux travailleurs locaux des droits et un salaire justes.

Lire la suite

16/03/2009

Repas au sperme: toutes les recettes !

Un Américain vient de publier un livre de cuisine dont les recettes contiennent toutes du sperme. Pourquoi faire ? Pour vous aider à surmonter votre dégoût. Pour que le sperme de votre bien-aimé devienne… délicieux.«Nous les humains, nous sommes vraiment omnivores. Dès que quelque chose a bon goût, une texture agréable ou une qualité nutritive, nous trouvons un moyen de l’accommoder. Tous ceux qui ont un peu voyagé savent que des choses étranges ou répugnantes chez nous sont considérées, aillleurs, comme de purs délices. Les Suédois ont adopté un poisson pourri comme plat national. Les Péruviens font griller des hamsters au dîner, les Anglais adorent leurs saucisses au sang et les Américains consomment chaque jour des litres de sécrétions produites par les glandes mammaires des vaches.»

Pour Paul "Fotie" Photenhauer, 37 ans, gay, infirmier à San Francisco et fanatique de bons petits plats, le sperme fait partie des substances les moins aimées au monde. «Quand il est question de sperme, beaucoup de gens font la grimace. Et pourtant, remarque-t-il, n’est-ce pas une preuve d’amour que de le goûter ? Un soir que je dinais avec des amis, nous avons abordé la question qui fait toujours débat : "tu avales, ou tu avales pas ?". Autour de la table, tout le monde s’est mis d’accord pour dire "berk, j’avale pas". Moi j’avale et je trouve cela très beau sur le plan symbolique… Alors je me suis mis en tête d’aider les gens à surmonter leur phobie du sperme. Je me suis attelé à ma table de cuisine et j’ai cherché toutes les recettes permettant de mettre en valeur les qualités du sperme."

Lire la suite

Le porno du troisième âge fait un tabac chez les Nippons

A 74 ans, Shigeo Tokuda ressemble à première vue à un retraité ordinaire, avec son crâne dégarni et son ventre bedonnant. Mais ne vous fiez pas aux apparences: ce papy est en réalité une star du porno au Japon.

L'ancien agent de voyages, qui a pris sa retraite il y a quatre ans, a tourné dans plus de 300 films en l'espace de 15 ans et est devenu, depuis le décès récent de son rival à l'âge respectable de 90 ans, la vedette incontestée du porno du troisième âge.

"J'avais envie de faire quelque chose de différent", confie simplement M. Tokuda, lorsqu'on l'interroge sur son passe-temps plutôt insolite.

"Les gens âgés ont beaucoup de temps libre et ils peuvent repousser leurs frontières dans beaucoup de domaines, c'est pourquoi je voudrais leur donner l'envie de continuer à rester actifs", ajoute-t-il.

Dans un Japon vieillissant qui compte près de 30 millions de personnes de plus de 65 ans, les réalisateurs de films porno veulent eux aussi exploiter le filon du papy-boom.

Lire la suite

Dépendants Affectifs et Sexuels Anonymes

Anorexiques ou boulimiques d'affection ou de sexe, ils se retrouvent le soir dans des groupes de parole pour échanger sur leur souffrance, et se soutenir. Plongée chez les Dépendants Affectifs et Sexuels Anonymes (DASA). Et si la maladie d'amour pouvait se soigner comme l'alcoolisme ?

 

« Bonjour, je m'appelle Anne. Je suis Dépendante Affective et Sexuelle Anonyme ». En ce dimanche soir d'hiver, la voix de cette jeune femme brune engoncée dans son manteau résonne contre les murs froids de la pièce. « Bonjour Julie » répondent en cœur les quinze participants de cette réunion de Dépendants Affectifs et Sexuels Anonymes (DASA). A la fenêtre de cette salle attenante à l'Eglise Saint Leu à Paris, les néons colorés de la rue Saint Denis proposent des plaisirs sexuels facturés. Tout le monde se connaît, se sourit, se soutient. Aujourd'hui, comme chaque premier dimanche du mois, opération portes ouvertes pour la fraternité DASA. Tous les membres acceptent de se plier à l'exercice et racontent leur arrivée à DASA, première étape du programme en douze points de désintoxication amoureuse. « Nous avons admis que nous étions impuissants devant notre dépendance affective et sexuelle, que nous avions perdu la maîtrise de nos vies ». La modératrice de la réunion, Sophie, lit les principes de base des DASA. Derrière ses lunettes carrées, elle a plus l'air d'une maîtresse d'école que d'une dangereuse obsédée sexuelle. À son doigt brille une alliance. Elle poursuit les quelques pages de littérature DASA à voix haute et distribue ensuite à chacun la parole. Trois à quatre minutes pas plus précise-t-elle, « pour que chacun puisse avoir son temps de partage ». « Tout propos excessivement sexuel ou grossier est banni. Vous êtes tenu de respecter l'intimité et la pudeur de chacun ». Non, DASA ce ne sont pas des réunions de détraqués qui aiment à se retrouver le soir dans des Eglises pour se raconter des histoires salaces. (Source: mediapart)

 

Lire la suite

Un bébé naît avec deux pénis

Un petit garçon né en Russie plus précisément à Moscou avec deux pénis a subi une opération chirurgicale pour les réunir. L'enfant, prénommé Artyom G par les médias russes, est né il y a deux semaines après une grossesse normale.  Juste après sa naissance, il a été transporté d'urgence à l'hôpital pour enfants St Vladimir de Moscou, afin d'y subir l'opération. L'un des médecins raconte : "L'opération était compliquée. Nous avons fait un seul pénis des deux existants, recréé la paroi abdominale et la vessie."
Selon l'hôpital, le bébé est maintenant en bonne santé, l'opération a été une totale réussite : "Il va devenir un homme normal, et sera en mesure d'avoir des enfants." (Source: Yahoo News )

Lire la suite

13/03/2009

Comment savoir si elle simule !

Les spécialistes du sexe réservent une légitime attention à l’orgasme, plaisir ultime, absolu, symbole d’un septième ciel qu’on peut penser illusoire car on a déjà du mal à observer le premier. L’équipe du Dr Rudie Kortekaas, de l’université de Groningen (Pays-Bas), a ainsi publié en décembre 2006 les résultats d’une longue investigation, au terme de laquelle elle se déclare en possession d'une méthode infaillible pour détecter l’orgasme féminin. La méthode est simple, puisqu’elle consiste à… mesurer la pression rectale.

Une relation entre le plaisir sexuel et l’extrémité du tube digestif peut intriguer au premier abord. Pourtant, les études le prouvent :  l’explosion d’un orgasme provoque un sacré chambardement de toute la région périnée, c’est-à-dire dans les alentours de l’anus et des organes génitaux. Depuis les années 1960, on a scientifiquement enregistré des contractions de plusieurs muscles au cours de l’orgasme, notamment le sphincter anal, le muscle élévateur de l’anus et, chez la femme, les muscles lisses de l’utérus.

Le sphincter est situé tout autour du rectum dont il contrôle les contractions, ainsi que l’ouverture et la fermeture de l’anus (rappel anatomique :  le rectum est le dernier segment de l’intestin situé juste avant la sortie, l’anus étant la sortie proprement dite). L’élévateur participe quant à lui au maintien des divers boyaux de la région, certaines de ses fibres rejoignant même celles du sphincter. D’autres muscles complètent ce réseau qui assure une certaine continuité de l’avant à l’arrière de la région pelvienne, et même sur les côtés. Voilà pourquoi le déclenchement de l’orgasme se propage, via le réseau de muscles, à des endroits a priori reculés. (Source rue89 )

Lire la suite

12/03/2009

Un cheval mord les testicules d'un homme en Indonésie

En Indonésie, un homme a dû subir une opération après qu'un cheval ait mordu un de ses testicules, a indiqué l'agence officielle d'informations Antara. L'homme de 35 ans se trouvait mardi sur un chantier de construction et déchargeait du sable d'une charrette tirée par un cheval lorsqu'il a été mordu aux parties intimes.
Une personne a trouvé un morceau de l'organe mordu et l'a apporté au chirurgien qui a pratiqué une opération.
Le propriétaire du cheval a expliqué que l'animal avait été violent parce qu'il se sentait menacé. "Il attaque même des poulets quand ceux-ci le dérangent pendant ses repas. C'est pourquoi, les membres de ma famille et moi-même restons prudents lorsque nous nous trouvons près de lui".

Lire la suite

Nouveau: le tenga flip hole (Vidéo)

Tenga Flip Hole révèle un système subtil de gaines en silicone très douces et de réservoirs de lubrifiant qui créent des sensations vraiment incroyables, spécialement étudié pour la masturbation. On insére le penis et on referme les 2 écrins en forme de coussinets, on actionne avec la main et on se laisse aller à la découverte de sensations fortes inédites.Ce tout nouveau sex toys de la gamme Tenga, fabriqué au Japon et dessiné par un ex ingénieur de l'automobile (!), est spécialement concue pour etre réutilisée à l'infini : il peut être lavé très facilement sous l'eau.

Le principe d'utilisation du Tenga Fliphole est simplissime :
    - Sortez le Tenga  Flip Hole de sa base.
    - Ouvrez le Tenga Flip Hole en deux.
    - Déposez une noisette de gel lubrifiant sur la longueur.
    - Refermez. Il est prêt à être utilisé.
    - Après utilisation ouvrez le Tenga Flip Hole et nettoyez-le à l'eau et reposez-le ouvert sur sa base pour le séchage.  ( VOIR LA VIDEO )

Il a couché avec l'atomium

Dans l'édition de ce lundi 9 mars du magasine "100 hete vragen" (100 questions brûlantes), l'une des séquences aurait présenté un homme, sexe à l'air, en train de  forniquer "avec" l'Atomium.
Diffusé tous les lundis en dernière partie de soirée, l'émission de la chaîne publique néerlandophone 2Be a pour but de répondre - sans détour ni pudeur le tout saupoudré d'un grain de provoc' - à toutes sortes de questions que Monsieur et Madame Tout-le-Monde se posent en matière de sexe. Reportages, interviews et mise en scène osées voire croustillantes font le succès de ce programme.
L'amour ou le désir sexuel que certaines personnes peuvent ressentir à l'égard d'un édifice public ou d'un objet n'est pas en soit une découverte. Les scientifiques, à qui rien n'échappe, regroupent ce type d'individus - principalement de sexe féminin - sous le vocable de "sexual objectum". (Source: blog.atomuim )

Lire la suite