Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/11/2008

Sexualité inquiétante des jeunes Suisses

swiss.jpg

Près de 40% des adolescents en Suisse ont eu leur première relation sexuelle entre 17 et 18 ans. Pour deux tiers des jeunes interrogés lors d'une enquête sur la sexualité, la première expérience s'est déroulée dans le cadre d'une relation stable.

L'étude présentée à Bienne dans le cadre du séminaire de la Commission fédérale pour l'enfance et la jeunesse (CFEJ) révèle que les deux tiers des 1480 jeunes qui ont répondu au questionnaire en ligne sur Tschau.ch et Cioa.ch estiment très bien connaître les différents aspects la sexualité. Autre enseignement de cette étude, la moitié des jeunes ont dit qu'à l'âge de onze ans, ils avaient déjà bénéficié d'une éducation sexuelle: 39% des garçons et 27% des filles l'ont reçue dans le cadre de l'école. L'étude ne précise toutefois pas si l'information a été donnée lors de leçons ou dans la cour.

Plus d'infos:

Comme deuxième source pour une éducation sexuelle, 23% des filles ont indiqué leur mère, 16% des garcons ont répondu personne. Enfin en 3e position, 13% des garçons et 11% des filles ont mentionné les copains et copines. Un constat s'impose: les pères ne sont pas vraiment présents.

Le comportement risqué des garçons entre 12 et 14 ans constitue un sujet d'inquiétude, relève la responsable du centre de diagnostic du développement et de la personnalité de la faculté de psychologie de l'Université de Bâle. Beaucoup d'entre eux ont avoué n'avoir pris aucune précaution lors du premier rapport.

Enfin, 85% des jeunes ont utilisé un moyen de contraception au cours de cette première relation. Les filles font preuve de plus de responsabilité que les garçons. Ceux-ci expliquent que cela s'est déroulé trop rapidement ou qu'ils n'avaient pas de préservatif à portée de main.

La CFEJ a mandaté une étude à l'Université de Bâle qui s'adresse à des jeunes de Suisse romande et de Suisse alémanique. Parmi ceux qui ont répondu, 61% avaient entre 15 et 18 ans, 22% entre 19 et 20 ans et 17% entre 10 et 14 ans. Deux tiers des participants étaient des filles