Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

18/05/2009

Qualité du sperme en baisse

Selon une étude danoise menée par le Dr Neils Skakkebaek et publiée en 1992, le nombre de spermatozoïdes chez les hommes a été divisé par deux en 50 ans. Ses résultats furent alors vivement critiqués, néanmoins dautres études ont convergé dans son sens. Tout dabord, le Dr américain Shanna Swan a de nouveau analysé ces résultats pour finalement confirmer quil y avait une baisse de la qualité spermatique de 3% en Europe et de 1,5% par an aux Etats-Unis. En France, les recherches du professeur Pierre Jouannet, chef du service de biologie de la reproduction à lhôpital Cochin à Paris, ont évalué la baisse de la concentration spermatique à 2% par an entre 1970 et 1995. En revanche, le volume de léjaculat chez les Français reste stable avec 3,8ml en moyenne.

Une grande variabilité selon les régions

En Europe, ce sont les Finlandais qui possèdent le meilleur sperme avec 100 millions de spermatozoïdes par millilitre (ml). Aujourdhui, un Français en possède en moyenne 60 millions/ml (près de 90 millions/ml en 1973). Notez que cette concentration reste supérieure à la valeur normale évaluée par l'OMS à 20 millions/ml et au-delà. Cependant, là encore, des disparités géographiques apparaissent : les Parisiens sont ceux qui ont le plus à craindre pour leur fertilité alors quà Rennes ou Toulouse, aucune évolution (négative) de la concentration spermatique na été constatée. Aux Etats-Unis, cest dans le Minnesota que les résultats les plus faibles ont été enregistrés. Est-ce linfluence des pesticides dans cet état américain essentiellement agricole ? Pas de catastrophisme cependant car les chercheurs pensent quil faut que la concentration soit en-deçà de 5 millions de spermatozoïdes par millilitre pour que le couple ait besoin dune aide médicale à la procréation. (source: Yahho.fr et tosanté.com