Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/03/2009

L'abécédaire santé et sexualité

Inutile, après une opération ou une maladie, de réduire son activité sexuelle car elle favorise l'équilibre physique et psychique. L'âge n'est pas non plus un frein.

Les petits problèmes liés à la ménopause ne sont pas non plus incontournables. Les conjoints doivent savoir qu'une carence en œstrogènes peut entraîner une sécheresse vaginale, rendant les rapports douloureux (et augmentant au passage la vulnérabilité aux cystites). L'utilisation d'un gel lubrifiant ou d'un traitement hormonal local (crème ou ovules) permet de résoudre ce problème… Tout comme prolonger les préliminaires amoureux !  Les bouffées de chaleur peuvent aussi jouer sur le désir : parlez-en à votre médecin, qui pourra vous prescrire un traitement. Certaines femmes sont soulagées par des produits à base de soja.  (Source: Aude Allaire et Agnès Duperrin sur notrertemps.com )


• Arthrose
Stopper les relations amoureuses est une fausse bonne idée : le corps libère pendant l'amour des endorphines, hormones de bien-être, qui atténuent les douleurs ! Certaines positions épargnent les articulations douloureuses, qui peuvent aussi être soulagées par des antalgiques.


• Cancer du sein
Le traumatisme psychique et physique constitue souvent un frein au plaisir, et chez le conjoint une peur de blesser. Les traitements (chimiothérapie et hormonothérapie) ont également un impact sur la libido et la sécheresse vaginale. Une aide psychologique est souvent utile pour se réapproprier sa nouvelle image corporelle.

Lire la suite