Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/02/2010

La Saint-Valentin, poule aux œufs d’or du Web

Le cœur des Belges fond de plus en plus pour les sites de rencontre. C’est encore plus vrai à l’aube du 14 février
BRUXELLES Que vous soyez volontiers partants pour cette “occasion en or de se redire qu’on s’aime” ou carrément réfractaires à cette “mascarade commerciale déguisée en fête de l’amour”, dur d’y couper : la Saint-Valentin approche. Ce n’est pas les internautes qui diront le contraire, eux qui voient pulluler de petits cœurs tout partout sur leurs sites favoris…
Enthousiasmant pour certains, agaçant pour d’autres. Mais au milieu de tout cela, un acteur particulier se pourlèche carrément les babines, à l’aube de ce dimanche 14 février : les sites de rencontre !
Les Match, Meetic&Co, ces portails web sur lesquels une inscription, un paiement et un peu de temps ont permis de voir naître des enfants, ne se sont jamais aussi bien portés qu’à l’avant-veille de la fête de l’amour cuvée 2010.
“Pour parler chiffres, le constat est clair, nous glisse Sébastien Jourez, responsable marketing pour le site leader sur le territoire belge, www.rendezvous.be (40.000 membres actifs, c’est-à-dire payants, 100.000 profils créés – d’après le CIM).
“Par rapport à la moyenne journalière du mois de janvier, nous constatons, pour la journée de mercredi, une augmentation de 16 % du trafic, avec 33.783 visiteurs uniques pour ce seul jour. Un chiffre qui va crescendo au fur et à mesure de la semaine : nous étions à 31.000 lundi, à plus de 32.000 mercredi. On espère, bien évidemment, un pic de fréquentation encore plus élevé, ces samedi et dimanche.”
La Saint-Valentin, traditionnelle poule aux œufs d’or pour les sites de rencontre ? “Il est vrai que, chaque année, nous constatons une augmentation du trafic lors de cette période. C’est bien sûr logique : des Valentin et Valentine qui ne désirent pas être seuls y tentent le tout pour le tout. Mais pour l’instant, on se dirige vers un nouveau record. Ceci est dû au fait que l’internaute – et le Belge n’échappe pas à la règle – surfe de plus en plus sur les sites de rencontre. Et que les tabous s’amenuisent autour de l’idée de trouver l’amour en ligne…”
Constat conforté par les chiffres : de manière générale, rendezvous.be enregistre 2 % de visiteurs uniques en plus, si l’on compare le mois de janvier 2009 à ce même mois en 2010. Et sans ce succès grandissant, le géant européen Meetic n’aurait pas multiplié son chiffre d’affaires par… 140, depuis sa création en 2002, au moyen de 1,1 million d’euros.
Une hausse d’autant plus remarquable lorsque l’on tient compte du rôle non négligeable joué par l’explosion des Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux, qui peuvent eux aussi s’improviser couveuses d’une future idylle…
Ultime tuyau ? Avec le code VAL10, vous aurez accès à 5 jours gratuits sur rendezvous.be. Célibataires, à vos clics.
(source: Alexis Carantonis)