Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

12/11/2011

Chez le coiffeur contre le sida

Dans le monde entier, les coiffeurs tissent des liens privilégiés avec un grand nombre d’hommes et de femmes. Grâce à leur sens de l’écoute, aux relations de confiance qu’ils entretiennent avec leurs clients, ils peuvent aussi être des interlocuteurs capables de faire passer un message de prévention à un large public.
 
Le 1er décembre 2010, 550 salons ont participé au coup d’envoi du programme « Hairdressers Against Aids ». Cette année L’Oréal Produits Professionnels donne à nouveau rendez-vous à son réseau de coiffeurs. (Plus d'infos sur femme en santé)

11:17 Publié dans sexe | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sida, sexe, coiffeur

11/10/2011

Sida: protégez-vous !

Le sida n’occupe plus l’avant de la scène médiatique. Mais tapi dans l’ombre, il fait chaque jour de nouvelles victimes.  

Chaque jour dans le monde, 7.000 personnes sont contaminées par le virus du sida. Cette maladie qui a fait 25 millions de morts depuis son apparition, il y a une trentaine d’années, poursuit ses ravages et continue à se répandre.

Avec 3 nouvelles contaminations par jour, la Belgique n’est pas épargnée. En 2009, 1.135 nouveaux cas ont été diagnostiqués. C’est le niveau de contamination par le VIH le plus élevé depuis le début de l’épidémie. Plus élevé même qu’en 1992, lorsque le sida faisait la Une de l’actualité. Et le nombre d’infections sexuellement transmissibles suit la même courbe, ce qui témoigne d’un relâchement des comportements de prévention. (plus d'infos sur femme en santé)

Affiche+é...JPG

De nombreuses animations sont organisées autour du 1er décembre tant en Région bruxelloise qu’en Wallonie. Elles seront reprises sur www.preventionsida.org

18:39 Publié dans sexe | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sexe, sida, femme, homme

08/10/2011

Jeunes: Trop de rapports non protégés !

De plus en plus de jeunes Occidentaux ont des rapports sexuels sans utiliser de moyen de contraception, selon une étude menée dans 29 pays. La hausse est particulièrement forte en France, aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne. (source: lematin.ch)

Chez nous, c'est le cas aussi. «  On veut encore renforcer la prévention dans les écoles. On sensibilise les jeunes aux modes de transmission du sida et des infections sexuellement transmissibles (IST). On combat la banalisation de l’usage du préservatif. Les jeunes ont des croyances erronées et un niveau d’information insuffisant quant aux modes de transmission des IST et du Sida » souligne Thierry Martin, directeur de la plate-forme Prévention Sida.

S'appuyant sur de précédentes études, l'enquête montre qu'entre 2009 et 2011, le nombre de jeunes qui ont déjà eu un rapport sexuel sans contraception avec un nouveau partenaire a augmenté de 111% en France (passant de 19% à 40%), 39% aux Etats-Unis (de 38% à 53%), de 19% en Grande-Bretagne (de 36% à 43%). En moyenne, 42% des jeunes Européens interrogés en 2011 ont eu des rapports sexuels non protégés avec un nouveau partenaire, contre 36% en 2010. Le nombre de jeunes ayant déjà eu des relations sexuelles sans contraceptif avec un nouveau partenaire dépasse les 50% aux Etats-Unis mais aussi en Chine, en Estonie, au Kenya, en Corée du Sud, en Norvège et en Thaïlande.

Lire la suite

15:45 Publié dans sexe | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sex, sexe, sida, jeunes

19/01/2010

La polygamie lutterait contre le sida

Alors que le multipartenariat sexuel est considéré comme l'une des principales raisons de la propagation de l'épidémie d'infection par le virus du sida en Afrique, la polygynie (un homme marié à plusieurs femmes, à l'inverse de la polyandrie, les deux étant regroupées sous le terme de polygamie) semble réfréner sa progression dans les pays où elle est d'usage, en circonscrivant la maladie à de petits cercles d'individus. Tel est le résultat d'une étude réalisée par George Reniers, de la Princeton University (New Jersey), et Susan Watkins, de l'University of California de Los Angeles, et publiée dans le dernier numéro de la revue Aids. (souce: lepoint.fr)

Ces chercheurs ont mené leurs travaux dans 19 pays africains. "La polygynie est plus courante en Afrique de l'Ouest et centrale qu'en Afrique de l'Est et du Sud, à l'inverse de l'infection par le VIH", précisent-ils. Par exemple, près de 50 % des femmes du Burkina Faso sont des co-épouses (prévalence nationale d'infection de 1,6 %), contre environ 4 % en Afrique du Sud (prévalence d'infection de 18,1 %). Globalement, chaque hausse de 1 % du taux de polygynie est liée à une baisse de 0,5 % de la fréquence nationale d'infection par le VIH. Ce chiffre reste significatif après ajustement avec plusieurs facteurs de confusion, dont le taux de circoncision, celui de population urbaine, l'âge au moment du mariage, la fréquence des relations extraconjugales et celle des infections sexuellement transmissibles.

"La polygynie crée de petits îlots (avec un seul homme en leur centre) dans lesquels le virus est piégé jusqu'à ce que l'une ou plusieurs des épouses commencent une nouvelle relation", en général après la mort de leur mari, expliquent les chercheurs. À l'inverse, le multipartenariat informel crée des réseaux sexuels plus étendus par lesquels le virus se répand plus vite. Au sein même de ces îlots, le VIH, qui peut faire son entrée avec l'arrivée d'une veuve infectée, circule peut-être moins bien. Dans un mariage polygyne, les relations sexuelles par femme sont moins fréquentes que dans d'autres types de relations, notamment le mariage monogame, d'autant que l'âge du mari y est souvent plus élevé. De plus, ajoutent les auteurs, la polygynie pourrait avoir un effet sur les célibataires, en restreignant l'accès des jeunes hommes aux femmes.(souce: lepoint.fr)

15:43 Publié dans sexe | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sexe, sida, polygamie

10/12/2009

Journée contre le Sida: relisez le chat avec Sylvia

sida.jpgNotre invitée, Sylvia, est séropositive depuis 2005. Elle a répondu à vos questions sur son combat au quotidien

BRUXELLES Quelques chiffres pour contextualiser le chat de ce mardi. 33,2 millions de personnes vivent avec le VIH/Sida dans le monde, dont 760.000 en Europe occidentale et centrale. En 2008, le nombre de contamination au VIH dans notre pays a atteint un bien triste record, avec 1079 nouveaux cas. Un des niveaux les plus élevés depuis le début de l’épidémie.

10.042, c’est le nombre de patients porteurs du VIH qui ont été suivis médicalement en Belgique, en 2008. Près de la moitié des infections diagnostiquées en 2008 (48,4 %) sont dues à des contacts hétérosexuels (ce qui en fait le mode de transmission le plus fréquent).

Pour parler du quotidien de cette maladie, DH.be a invité Sylvia, Bruxelloise de 39 ans qui, bien que devant gérer sa séropositivité, n'en mène pas moins une vie normale. Depuis la terrible nouvelle, Sylvia livre un combat: militer et informer les gens sur le Sida. "Nous n'allons pas vous contaminer en vous serrant la main ou en mangeant à votre table." Un chat humain et digne que nous vous proposons en cette journée mondiale de lutte contre le sida.

15:51 Publié dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chat, sida, maladie, sexe, santé, live, direct